Marche Nordique

 La marche nordique : qu'est ce que c'est ?

La marche nordique vient de Finlande où, dans les années 30, les skieurs de ski de fond finnois s'entraînaient en été en marchant avec des bâtons.

On essayait alors de simuler la "glisse" en marchant et en poussant sur ses bâtons de ski.

Cette marche dite "rapide" sollicite les chaînes musculaires de l'ensemble du corps.  Le tableau ci-dessous est éloquent : voyez les parties du corps stimulées dans la marche nordique par rapport à une activité telle que le jogging ou le vélo.

 L'utilisation de bâtons spécifiques permet de se propulser, augmentant ainsi la vitesse de marche, et permet surtout de soulager nos articulations.

Surtout, contrairement à la marche et à la course traditionnelle (qui utilisent surtout les membres inférieurs) l'utilisation des bâtons permet le développement des parties supérieures, les abdominaux, les bras, les pectoraux, les épaules et le cou se trouvent sollicités au même titre que fessiers et cuisses.

  La marche nordique est une pratique très complète qui sollicite 80 % des chaînes musculaires et permet de sculpter le corps en fonction de ses objectifs.

Ce sport correspond en intensité d'effort à un jogging à allure normale/modérée. Il permet une plus grande amplitude pulmonaire et une plus forte oxygénation allant jusqu'à 60% de plus par rapport à une pratique classique de la marche normale.

 En impliquant toutes les chaînes musculaires du corps, la marche nordique augmente la dépense énergétique, jusqu'à 40% par rapport à la marche traditionnelle.  La marche nordique favorise ainsi la perte  de poids.   

 

 Pour choisir la bonne taille de bâtons, voici un tableau explicatif .

 Voici un lien vers  une vidéo extrêmement intéressante qui vous expliquera en mouvements le principe de la marche nordique :

 www.dailymotion.com/video/x7lprn_nordic-walking-0002-decembre-2008_sport